Accueil du site > Politique > Rennes Municipales 2008 > Point de vue des Verts sur la relation Rennes Nantes

Point de vue des Verts sur la relation Rennes Nantes

lundi 21 janvier 2008

Communiqué

Rennes le 21 janvier 2008

Rennes Nantes : coopération ou concurrence ?

Alors que le journal « Bretons » fait sa une sur le duel Rennes-Nantes, et que Jean-Marc Ayrault vient de publier une communication sur le renforcement de la coopération Nantes-Rennes, nous ne pouvons que constater le manque d’enthousiasme dont fait preuve la municipalité sortante dès qu’il s’agit de renforcer les liens entre les deux grandes villes de Bretagne.

Le Conseil régional de Bretagne, le Conseil général de Loire Atlantique, le Conseil général d’Ille-et-Vilaine, ont tous trois voté un vœu demandant la réunification administrative de la Bretagne, avec à chaque fois le soutien des Verts et de leurs éluEs. À Rennes, en octobre 2001, à l’initiative des éluEs Verts, nous avions souhaité faire voter un vœu équivalent. Ce ne fut pas permis par l’esprit peu coopératif du Maire de Rennes et d’une partie de son équipe.

Il est temps de dépasser ce manque d’empressement de la part des édiles rennais à se rapprocher de l’agglomération nantaise et de mettre en œuvre une nouvelle ère de rapports Nantes-Rennes, une politique ambitieuse de coopération, de solidarité et d’entraide dans tous les domaines : socio-économique, culturel, environnemental, international.

Les propositions de la liste « Rennes verte et solidaire » témoignent de cette volonté de rapprochement :

-  Amélioration de la desserte ferroviaire entre Rennes et Nantes.

-  Mise en place d’un conseil consultatif intercommunal de coopération entre Nantes et Rennes, composé d’un nombre égal de représentants de chacune des agglomérations.

-  Echanges culturels avec une circulation renforcée des œuvres et des artistes entre les deux villes.

- Renforcement des liens universitaires et engagement de non-concurrence concernant les enseignements très spécialisés

- Conception, réalisation de manifestations coordonnées et candidatures conjointes pour l’organisation d’événements à caractère international.

Nous nous réjouissons du travail collectif réalisé pour l’obtention des crédits et la validation du projet de Ligne à Grande Vitesse. Néanmoins, concernant le projet d’Aéroport de Notre Dame des Landes, nous rappelons qu’il est contraire aux préconisations du Grenelle de l’environnement. Le renchérissement du coût du pétrole, l’absence de desserte ferroviaire financée, la situation géographique même de ce projet avec une importante présence de riverains, suffisent à considérer ce projet comme obsolète. Nous serions par contre favorable à une meilleure complémentarité entre les aéroports de Nantes et de Rennes Saint-Jacques : dessertes conjointes, offres couplées, services de réservation rapprochés, particulièrement sur les longues distances et les vols charters.

Cet engagement d’une collaboration renforcée doit être évidemment le fruit d’un partenariat et d’une co-élaboration entre les représentants de nos deux villes et de leurs éluEs. L’évolution de ces relations aura des conséquences bénéfiques pour nos deux villes et pour la Bretagne toute entière. Les synergies offertes accentueront la reconnaissance internationale des deux villes et de leurs aires géographique respectives.

Jean-Marie Goater

et l’ équipe de

Rennes Verte et Solidaire

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0