Accueil du site > Politique > Rennes Municipales 2008 > Municipales 2008 : Invitation LCR

Municipales 2008 : Invitation LCR

jeudi 29 novembre 2007

Communiqué LCR Rennes

Rennes, le mercredi 14 novembre 2007

Cher-e-s ami-es ,

Les élections municipales interviennent dans un contexte politique grave. En effet, Sarkozy au pouvoir et son gouvernement s’attèlent à anéantir tout ce qui dans le compromis social français gène le développement d’un libéralisme toujours plus sauvage. Retraites, droit du travail, service public, etc...

Ces élections sont les premières après la défaite que la gauche a connu l’an dernier. Il y a fort à parier que la droite va tout mettre en oeuvre pour gagner du terrain dans nombre de municipalités. Nous pensons que le contexte politique général n’est pas sans conséquence au niveau local. Au contraire !

● Parce que la généralisation de la précarité n’est pas sans conséquence sur l’organisation de la vie quotidienne.

● Parce qu’au contraire des politiques à l’oeuvre, c’est le service public qu’il faut développer. Un service public de qualité, assuré par des agents publics. Ce besoin criant de service public était au coeur de la révolte des quartiers en novembre 2005.

● Parce que tels choix sont seuls à même de concourir à la mise en oeuvre de politiques respectueuses des impératifs écologiques, nous nous battrons pour la gratuité des transports et le retour de la distribution de l’eau dans le giron public.

● Parce que la promotion immobilière continue de limiter l’action des politiques menées par la municipalité sortante en faveur du logement et de la mixité sociale dans les quartiers. Il faut un plan de lutte contre la spéculation immobilière !

● Parce que plus que jamais, nous avons besoin de démocratie locale, pour maîtriser les choix politiques qui déterminent notre environnement immédiat. Une démocratie locale qui pemette aux citoyens de maîtriser directement une partie du budget municipal et de son exécution, c’est-à-dire un véritable budget participatif pour une véritable démocratie participative.

● Parce qu’à logique de répression de la jeunesse, par des contrôles au quotidien dans les quartiers, par la stigmatisation des soirées étudiantes, ou lors des mouvement sociaux, la municipalité doit opposer une politique au contraire radicalement inverse, visant à favoriser toutes les expressions festives (concerts dans les bars, par exemple) et combinée avec une politique éducative de prévention.

● Au niveau intercommunal, nous dénonçons le déni de démocratie que constitue l’absence d’élections des représentants politiques alors même qu’une partie significative de la fiscalité locale échoit à ce niveau (taxe professionnelle).

La LCR, soucieuse d’assumer ses responsabilités, entend contribuer à l’expression d’une gauche qui ne s’accomode pas de cette situation, une gauche qui, au contraire, s’affronte aux politiques libérales, une gauche qui propose et met en oeuvre une politique au service du plus grand nombre. A ces élections, dans ce contexte, battre la droite est une nécessité absolue pour l’intérêt du plus grand nombre. Mais il y aussi nécessité à affirmer une véritable alternative rompant avec le libéralisme, une alternative sans concession. Nous voulons engager avec toutes celles et tous ceux qui le souhaitent, des discussions pour qu’une alternative de gauche à la gestion par trop conciliante du Parti socialiste à Rennes voit le jour. Nous nous adressons à tous les courants politiques, militant-e-s associatifs et syndicaux, citoyen-ne-s pour travailler à la présentation d’une liste qui porterait ces exigences. Nous invitons à une réunion pour travailler à la concrétisation d’une telle démarche le :

mercredi 5 décembre 2007

Carrefour 18

20 h 00

Comptant sur votre présence, recevez nos fraternelles salutations,

Les sections rennaises de la LCR

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0