Accueil du site > Presse, radio, médias... > Lulu N°66 est arrivé !

Lulu N°66 est arrivé !

jeudi 19 novembre 2009

Lulu 66 est en kiosque !

A la demande générale (on aurait préféré la tournée), Lulu numéro 66 a fini par sortir

Au menu :

Le dinosaure nain contre l’aéroport le triton à crête, cette petite bestiole qui va bloquer le projet de Notre-Dame-des-Landes.
Les naturalistes, défenseurs de ce amphibien protégé et excellent indicateur de la qualité du milieu de bocage, espèrent faire mieux que le pique-prune qui avait déplacé le tracé d’autoroute A 28 entre Le Mans et Tours.

La Beaujoire : la dette qui fait un trou dans la surface de réparation. Depuis deux ans, la Mairie de Nantes doit 2,5 millions d’euros au club de foot. Mais les travaux sont déjà faits, payés par le FC Nantes. Pas facile d’entériner par une délibération des travaux déjà réalisés. Casse-tête et scénarios de rattrapage à la con.

Taxi, suivez cette embrouille

Contre la révision du numérus clausus de 1962, qui limite le nombre de licences, la profession freine des quatre pieds.

Lessivé en moins de deux

Sous traitant des HLM, l’entreprise DéCaFrance lave les mètres carrés des cages d’escalier en un rien de temps. Et éjecte en un rien de temps ses balayeurs s’ils ne tiennent pas la cadence.

La Baule, enclave françafricaine

Paul Biha, le redoutable big boss du Cameroun a honoré cet été le remblai de sa présence. Les seconds couteaux du VIPisme en frétillent encore. Le maire, Bwana Métaireau, se remémore le bon vieux temps de livreur de matos kaki. Mais la station s’est fait bouler à la porte du club des plus bioutifoules baies du monde. Quelle misère.

Mais aussi

Ayrault sous-chef des cumulards

Pornichet a trouvé du pétrole jeune

Tri’Sac, le tri des ordures descendu en flammes

Un squat cassé au tractopelle par Nantes métropole

Croquis du tournage du film la Vénus Noire d’Abdellatif Kechiche

Nos voisin les roms de Chantenay, chronique dessinée

http://www.lalettrealulu.com/

Proposer un complément d'infos

Par défaut, SPIP notre CMS est respectueux de la vie privée de ses visiteurs et ne pose pas de cookies de traçages ou publicitaires. Suivre la vie du site RSS 2.0